Picture of . Ananda Life .

. Ananda Life .

Tout comprendre sur le plateau du potentiel latent

Vous avez pris la décision de mettre en place une nouvelle habitude sportive dans votre routine. Vous vous y tenez, mais le résultat escompté se fait attendre ? Vous commencez à vous décourager et envisagez d’abandonner ? Lisez d’abord cet article et familiarisez-vous avec le principe du plateau du potentiel latent. Vous comprendrez enfin l’origine de votre découragement et apprendrez comment le surmonter.

Qu’est-ce que le plateau du potentiel latent ?

Le principe du plateau du potentiel latent est issu d’un constat simple. Lorsque vous entamez un nouvel apprentissage sportif (nouvelle discipline, nouvelle technique, etc.), les résultats attendus n’apparaissent pas immédiatement. Alors que vous vous attendez à avoir une progression linéaire, vos efforts ne sont pas rapidement récompensés. Au contraire, il faut souvent du temps pour observer les premiers changements. La courbe de progression a plutôt tendance à être exponentielle. Les résultats seront d’abord minimes, voire inexistants, et ce pendant un certain temps. Puis finalement, à force de travail et de persévérance, vous observerez enfin les premiers résultats. Le plateau du potentiel latent correspond à la phase durant laquelle vous devez continuer de fournir des efforts sans pour autant voir de changements.   La différence entre ce que vous imaginiez ou espériez et la réalité est souvent difficile à accepter. Elle est appelée vallée de la déception ou du découragement. Comme son nom l’indique, c’est à cette période que les sportifs risquent le plus d’abandonner et de baisser les bras. C’est en réalité le moment le plus décisif, celui où il ne faut rien lâcher pour enfin atteindre le plateau du potentiel latent. Une fois parvenu à ce stade, vos efforts seront récompensés par une évolution notable de vos résultats.

La place des habitudes dans le sport

Alors que vous traversez la vallée de la déception, que vous pensez échouer et que vous vous découragez, vous vous interrogez sur la façon de surmonter ce passage à vide. Le meilleur moyen d’y parvenir est la rigueur. Dans les faits, cette autodiscipline se traduit par des habitudes. Contrairement à la croyance commune, elles n’ont pas besoin d’être immenses pour obtenir de grands résultats. Il vaut mieux adopter de petites habitudes dans la durée pour en tirer des bénéfices. Une habitude est un comportement répété quotidiennement et souvent de manière automatique. Lorsque vous menez, chaque jour et sans y réfléchir, une même action : il s’agit d’une habitude.      Il est difficile d’accepter que ces actions répétées ne donnent pas de résultats immédiats. C’est d’ailleurs parce que les habitudes ne procurent pas la satisfaction attendue rapidement qu’il est plus tentant d’abandonner. C’est dans la durée que vous pourrez observer les effets positifs de votre rigueur, de votre persévérance et enfin dépasser le plateau du potentiel latent. Le mental joue un rôle très important dans la mise en place de nouvelles routines sportives. N’oubliez pas que les habitudes se renforcent d’elles-mêmes. La répétition de vos rituels permet de les ancrer durablement et d’obtenir un résultat réellement favorable. 

Mettre en place des habitudes et dépasser le plateau du potentiel latent

Vous l’avez compris, mettre en place de petites habitudes est la clé pour progresser. Le fait de commencer par de minis changements sera plus facile et plus durable que de tenter de déplacer des montagnes dès le départ. Vous voulez apprendre à faire un nouveau mouvement ? Répétez-le d’abord 3 fois par jour puis augmentez progressivement au lieu de le travailler pendant 10 heures dès le début. La motivation est comme un muscle, elle se travaille et se fatigue si vous la sollicitez trop.

Photo by Md Mahdi on Unsplash

Un rituel suit un processus psychologique assez simple :

  1. Le déclenchement : j’ai faim
  2. L’envie : je veux manger
  3. La réponse : je mange une pomme
  4. La récompense : je suis rassasié

 

Pour intégrer une nouvelle habitude, il vous faut donc la lier à une récompense. Évitez de mettre en place plusieurs nouveaux rituels en même temps, concentrez-vous sur une habitude à la fois. Pensez d’abord à votre identité et non à votre objectif. Au lieu de travailler pour gagner les championnats du monde, faites-le pour devenir champion du monde. Utilisez également les bienfaits de la visualisation pour vous aider à ancrer votre nouvelle habitude. 

 

Mettre en place une nouvelle habitude sportive ne se fait pas du jour au lendemain. Plus elle est petite, plus elle sera facile à adopter. Il est important de travailler son mental pour ne pas se décourager et atteindre le plateau du potentiel latent. Vous souhaitez être accompagné dans cette démarche ? Prenez rendez-vous avec moi et profitez d’un coaching sur-mesure.  

Partager cet article

Ces articles pourraient vous plaire....