Ananda Life logo
place des émotions dans le monde professionnel
. Ananda Life .

. Ananda Life .

Quelle place accorder aux émotions dans le monde professionnel ?

Bonnes ou mauvaises, on a souvent l’impression qu’il est de bon ton d’éviter d’exprimer ses émotions au travail. Cela peut être dû à une peur de se montrer vulnérable, ou tout simplement de la crainte d’être mal vu de son patron ou de ses collègues. On tente alors de se transformer en robot au sang froid. Pourtant, en tant qu’être humain, il est inévitable de ressentir des émotions. Tout faire pour les cacher n’est pas une si bonne idée que cela. Même au travail. Les entreprises le comprennent de plus en plus dès qu’elles s’intéressent à la qualité de vie au travail. Alors quelle place accorder aux émotions dans le monde professionnel ? Je vous propose quelques pistes de réflexion dans cet article.

Pourquoi cacher ses émotions au travail n’est pas une bonne chose ?

Porter un masque, cacher ses émotions sous prétexte que l’on est au travail est épuisant et intenable sur le long terme.

En réprimant toute forme d’émotion dans le monde professionnel, vous mettez votre santé en danger ainsi que celle de vos collègues qui n’oseront pas non plus montrer ce qu’ils ressentent.

Cacher ses émotions peut mener à une intense fatigue émotionnelle et conduire à la dépression et au burn-out. Pour avoir des astuces concrètes afin de réguler son stress, je vous invite grandement à consulter ce lien.

De plus, un jour ou l’autre elles risquent de finir par vous échapper et de se traduire par un comportement qui pour le coup risque d’être tout à fait inadapté dans le cadre du travail. C’est alors que vos émotions peuvent vous être préjudiciables.

Au contraire, laisser parler vos émotions agréables ou désagréables, permet de créer des liens avec les autres membres de votre équipe. En vous montrant tout simplement humain, vous instaurez un environnement où chacun peut s’exprimer sans faux-semblants. L’authenticité pose les bases pour nouer des relations de confiance au travail.

Les émotions sont très enrichissantes à titre individuel, mais aussi pour le groupe.

Comment apprendre à gérer ses émotions dans le monde professionnel ?

On entend souvent qu’il faut apprendre à gérer ses émotions et d’autant plus dans le monde du travail. 

Je n’apprécie pas beaucoup cette expression “gérer ses émotions”, car elle sous-entend que vous avez le droit de ressentir des émotions, mais uniquement dans une certaine mesure. Vous devez les maîtriser. Le pantin ne doit pas sortir de sa boîte.

Personnellement, je pense que la question n’est pas d’apprendre à gérer ses émotions, mais plutôt d’apprendre à les exprimer d’une manière qui vous convient à vous, tout en respectant le contexte dans lequel vous êtes, à savoir le monde du travail.

Vous avez le droit de ressentir toutes les émotions. Vous avez également totalement le droit de les exprimer. Mais si vous souhaitez que vos émotions soient accueillies, comprises et respectées, vous devez faire le premier pas pour que ce soit le cas.

Selon une étude*, les émotions le plus souvent ressenties dans le monde professionnel sont :

  • la frustration ;
  • la nervosité ;
  • la colère ;
  • l’aversion ;
  • la déception.

Si vous ressentez l’une de ces émotions – voire même toutes – sachez donc que vous n’êtes donc pas seuls. 

Mais ces émotions sont aussi très difficiles à exprimer. C’est pourquoi, il est souvent judicieux de ne pas réagir à chaud et d’en faire part après une prise de recul (cf. un beau partage sur l’expression de ses besoins). Vous serez alors en mesure d’expliquer ce qui provoque ces émotions, comment elles se manifestent chez vous, et de discuter des solutions à mettre en place pour éviter que cela ne se reproduise.

Pour ceux qui se sentent hypersensibles et qui voulez avoir des actions pour réguler cela, notamment dans le monde professionnel, vous pouvez en savoir plus en lisant cet article.

Je parle volontairement d’émotions désagréables ici, car généralement elles sont moins bien acceptées que les émotions positives dans le monde du travail. En effet, qui irait reprocher à l’un de ses collaborateurs de sourire à outrance ?

Photo by Orkun Azap on Unsplash

Manager : Comment accueillir les émotions de vos collaborateurs ?

En tant que manager votre rôle est de gérer des humains et par voie de conséquence des émotions. Et ce n’est pas toujours chose facile. D’autant que vous aussi, vous devez faire face à vos propres émotions.

Tout d’abord, comme je viens de le dire, tout le monde ressent des émotions et c’est totalement OK. Cela vous concerne aussi. Donc vous aussi vous avez le droit d’exprimer vos émotions dès que cela est fait avec bienveillance. Osez montrer l’exemple, en montrant vos émotions.

Concernant les émotions de vos collaborateurs, il est possible que vous les détectiez de vous-mêmes ou qu’il vous en fasse part, parfois dans un moment de trop plein. Il est alors important de les accueillir sans les prendre personnellement. Ce n’est pas forcément vous que votre collaborateur vise lorsqu’il vous fait part de son mécontentement. Le plus souvent, ce sera l’entreprise ou alors la source du problème sera totalement externe au travail.

Votre rôle est d’encourager vos collaborateurs à s’exprimer. Accordez une véritable place à leurs ressentis, bons ou moins bons. C’est ainsi que vous parviendrez à construire un environnement sain reposant sur la communication.

Et si l’intelligence émotionnelle était votre plus grande force ?

L’intelligence émotionnelle est une soft skills à laquelle les recruteurs et les entreprises en général accordent de plus en plus d’importance. Il faut dire qu’être en mesure d’identifier, de réguler et de s’adapter à ses propres émotions et à celles des autres est une véritable force dans le monde professionnel.

Cette faculté vous permet de vous connecter aux autres.

Elle est tellement puissante que selon certaines études, 10 % de la réussite professionnelle d’une personne serait directement attribuable à ses compétences émotionnelles.

Une chose est certaine, les émotions ont totalement leur place dans le monde professionnel. En tout cas, elles le devraient. Si vous êtes manager ou entrepreneur à la tête d’une équipe, je ne peux que vous encourager à exprimer vos émotions, et à permettre à vos collaborateurs de faire de même.

POUR ALLER PLUS LOIN:

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ces articles pourraient vous plaire....