Ananda Life logo
Article Management Binaire
. Ananda Life .

. Ananda Life .

Le management binaire: 3 pistes pour en sortir.

 

Le management binaire : qu’est-ce que c’est?

Un manager est composé de plusieurs facettes. Il peut être manager, dirigeants, inspiré, être parent, être sportif, etc. Bref, c’est un être humain non binaire.

Souvent dans la structure de l’entreprise vous percevez notre manager ou votre dirigeant comme s’il n’avait que cette facette là. C’est faux ! Les différentes facettes qui le compose, qui composent cet être humain font qu’il peut avoir raison ou qu’il peut se tromper.

En partant de ce postulat de base, qui à mon sens est très simple à comprendre, vous pouvez en tant que personne, collaborateurs, et aussi être humain vous positionner d’une manière différente, avoir un regard différent sur le monde de l’entreprise ou le poste que vous occupez ou même celui que notre manager occupe. 

Contexte de cette réflexion:

Pourquoi est-ce que je vous parle de cela ? Parce que très souvent j’observe que l’on est un aspect mais un autre aussi. Parce que pour moi ce n’est pas aussi binaire, nous pouvons avoir une facette primaire et en avoir une autre. 

Cet article, à vrai dire je l’écris pour tous. Je l’écris aussi pour moi et pour toutes les personnes qui pensent que nous n’avons qu’une facette et rien d’autre. 

Certaines fois vous avez la conscience qui est portée sur le fait votre manager a plusieurs facettes. Bien sûr que vous le savez, mais dans vos comportements au quotidien, notamment en entreprise, le stress, l’anxiété, la projection, les projets à mener et surtout à réussir vous empêchent ou vous limitent dans ce discernement.

3 pistes pour mieux manager et être mieux managé.

J’ai donc envie de vous partager trois pistes de réflexion qui j’espère vous permettront de prendre le recul nécessaire et de poser le discernement adéquat si jamais vous trouvez dans une situation très délicate voire conflictuelle dans le monde de l’entreprise.

Première piste: venir observer ce qui se passe en vous:

La première piste, c’est de vous dire ou de vous poser la question suivante:  qu’est-ce qui se passe à l’intérieur de moi face au comportement de mon manager ? 

En effet, vous pouvez ressentir quelque chose comme de la colère l’attente, de l’anxiété, du stress voire une haine envers cette personne qui est un être humain autant que vous. Je vous le dit, nous n’affinons pas assez ce qui se passe à l’intérieur de nous. Vous pouvez avancer sans prendre un instant pour venir percevoir comment vous vous sentez, quelle est l’émotion présente ou bien encore quels signaux m’envoient mon corps. C’est pourtant la base de la relation, même dans le milieu professionnel.

Le monde des émotions est souvent reclus car pas socialement “bien vu”. Vous pouvez vite passer pour une personne émotive et être jugée pour cela. A mon sens, il est grand temps que cela change! J’accompagne au quotidien des collaborateurs, des managers et des dirigeants qui ont des émotions. Pour la simple et bonne raison que nous en avons tous.


Seconde piste: qu’est-ce que cela me rappelle?

 Je vous invite en second lieu à vous poser la question suivante: OK, qu’est-ce que cela me rappelle ? 

Ce que je vis fait-il écho à une situation que j’ai peut-être déjà vécue dans le monde de l’entreprise, au poste que j’occupe ou dans une entreprise précédente ? 

En effet, tout ce que vous vivez est le simple reflet de ce que vous n’avez pas encore guéri. Ceci est également très valable dans le monde professionnel et pas uniquement dans un registre personnel. 

Souvent, vous pouvez vous entendre dire que vous avez déjà vécu une ou des situations similaires. Vous avez aussi votre responsabilité sur cela. 

A mon sens, le rôle du manager et de faire grandir son équipe, ses collaborateurs, lui-même en transmettant confiance et autonomie à ses ressources. Cependant, si vous vivez un blocage, ou que re-vivez celui-ci, vous aurez une sensation désagréable de “déjà-vécu” qui ne fluidifiera pas vos relations professionnelles.


Troisième piste: comment améliorer la situation?

La troisième piste revient à se demander: qu’est-ce que je peux faire, moi, pour améliorer la situation l’échange ou autre ? 

Souvent vous mettez toute la responsabilité sur l’autre, à juste titre, car c’est ce que nous connaissons depuis toujours. C’est comme ça que l’être humain est socio-éducativement conditioné

Mais qu’est-ce que je peux faire moi pour changer les choses? Reprendre vraiment le pouvoir de pouvoir transformer ou moduler une situation, car à vrai dire, nous pouvons tous le faire. Le monde extérieur et structurant a juste oublié de nous le répéter lorsque l’on était plus jeune, enfant, adolescent, ou lorsque nous sommes entrés dans la vie active, mais nous avons foncièrement cette capacité là.

Cela peut être d’ouvrir la discussion, de demander une médiation et vouloir remettre un vrai lien avec l’autre, avec votre manager ou votre équipe.


Pour conclure:

Cet article est challengeant, notamment sur l’aspect que vous avez la responsabilité et la possibilité d’agir. Il ne s’agit là que de 3 questions simples à se poser pour changer les choses.Changer la perception que l’on a de notre management, de notre manager et la nôtre.

J’accompagne régulièrement sur ces aspects professionnels lors de consultationsavec des dirigeants et managers, ou lors de formations. N’hésitez pas à me contacter pour en discuter.

Amicalement,

Saliha.

Vous pouvez lire aussi:

La place des émotions dans le monde professionnel.

9 formes d’intelligence, dont l’intelligence émotionnelle.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ces articles pourraient vous plaire....