Ananda Life logo
Syndrome imposteur 5 leviers
. Ananda Life .

. Ananda Life .

Syndrome de l’imposteur : 5 leviers pour l’amoindrir

Tout d’abord, je préfère parler de sentiment d’imposture. Le mot « syndrome » me fait penser plutôt une maladie incurable. Alors qu’il s’agit d’un aspect de soi qui peut vraiment être régulé et ramolli.  Il est aussi lié à la notion de légitimité… Tout comme à celle de la confiance.

Je vais être claire sur un point : il ne touche pas plus les femmes que les hommes. Avant, je croyais que cela était le cas, mais il y a tellement de paramètres à prendre en compte, que ce ne serait pas juste de le présenter ainsi !

Pourquoi je vous en parle aujourd’hui : car je le vois de plus en plus quotidien, qu’il fatigue et qu’il limite. Il s’agit d’un vrai sujet. Et surtout, je veux vous partager des techniques différentes de ce que l’on peut écouter et lire un peu partout. Oui, oui, je m’avance sans doute, mais c’est vrai.

Et pour bien placer le contexte : c’est normal si vous avez déjà été confronté à ce sentiment. Si vous me dites que non, soit c’est que vous n’êtes jamais sorti de ce que vous connaissez, que votre vie est linéaire ou que ne saviez pas que cela portait ce nom ! Surtout pour les entrepreneurs. La chose que je peux en dire, c’est qu’il limite les actions, alors autant s’en charger. Qu’en pensez-vous ?

Photo by Andrew Neel on Unsplash

Vidéo sur le syndrome de l’imposteur complétant cette article!

1/ Mon expérience avec ce sentiment/syndrome de l’imposteur :

Elle remonte à loin. Enfant, je ne me sentais pas à la hauteur. Tout le monde autour de moi, me disait que j’avais des capacités, mais j’étais la première à me démonter. Bref, à ne pas croire en moi. Quand on me faisait un compliment ou que l’on m’encourageait, je me disais, ou je disais :

  • « Mais non, je n’y arriverai pas » ;
  • « Ce n’est pas fait pour moi » ;
  • « J’ai peur de me ramasser et d’échouer »
  • « Il y a déjà quelqu’un qui fait déjà ce que je veux faire, et le fera sans doute mieux que moi »
  • Ou quand je réussissais : « pfff, c’est de la chance »
  • Ou quand j’échouais : « ah, c’est de la faute à… »
  • etc.

Je parle de choses réelles : je me disais vraiment cela. Jusqu’au jour où un ami m’a dit (un peu en me rentrant dedans 😋), de dire merci quand on me fait un compliment, ou juste de le recevoir avec un sourire. Ce conseil punchy m’a totalement secoué. J’ai décidé de changer de comportement face à mon sentiment d’imposture. J’ai alors choisi de travailler sur moi.

2/ Qui ressent ce sentiment ?

TOUT LE MONDE peut ressentir ça. Un manager qui vient de changer de poste peut avoir peur de la réaction de son ancienne ou future équipe. Il peut se demander s’il sera à la hauteur. Idem, un jeune diplômé qui commence son nouvel emploi. Il se demandera comment il va faire lors de son premier poste et aura peur. Un entrepreneur peut avoir peur de se lancer, en se disant que son service existe déjà et qu’il n’aura aucune plus-value. Un sportif peut également se sentir illégitime à commencer à donner des cours ou se faire rémunérer pour un stage par exemple.

Là, je ne prends que des exemples concrets que j’ai eu à accompagner. 

Vous aurez peut-être remarqué que j’utilise le mot peur. Eh bien oui ! Il ne s’agit que d’une construction mentale, le plus souvent illusoire et non réelle. Vous pourrez en lire plus sur la peur ici.

3/ Les causes

Elles sont diverses et dépendent de qui vous êtes, votre éducation, votre niveau de confiance et d’estime. Je souhaite vous en lister quelque unes :

  • S’être vu répété enfant que vous n’y arriverez pas. Par exemple, par un professeur qui vous aura marqué. Par un ami peu bienveillant. Voire même par des membres de sa famille ;
  • Ne pas avoir eu de reconnaissance dans ce que vous faisiez, ce à tout âge ;
  • Lorsque vous vous comparez aux autres ;
  • etc.

Les causes sont multiples, je ne peux tout traiter en un seul article. D’ailleurs je compte en faire un autre sur ce sujet. Vous avez aussi la possibilité de regarder cette vidéo qui traite du sujet ou bien de télécharger l’E-book que je vous offre.

4/ L’auto-sabotage au cœur de ce syndrome

Qu’est-ce que l’auto-sabotage ? Ma définition, c’est qu’il s’agit de se saborder soi-même, alors qu’il n’y a pas de raison. C’est le mental qui prend le relai sur la réalité et qui nous emmène vers un chemin plutôt négatif.

À quoi sert-il alors ce syndrome qui nous auto-sabote ? Et bien il a une réelle utilité. Il va venir vous permettre de vous mettre en mouvement et de vous challenger pour changer un, ou des comportements, qui ne vous conviennent plus. Un peu plus bas dans cet article, nous verrons des trucs et astuces simples à mettre en place et qui vous aideront à aller vers ce changement. 

De manière générale, à travers toute chose que nous vivons, avec ou sans recul de temps, nous pouvons en tirer des aspects positifs et le transformer en feedback.

5/ Les symptômes de ce syndrome

Il y a forcément des symptômes. Tout d’abord votre corps !! Oui, c’est votre meilleur GPS pour savoir si ce que vous vivez est agréable ou non. Posez-vous la question, lorsque vous sentez le sentiment d’imposture pointer le bout de son nez, de qu’est-ce qui se passe dans votre corps ? Le ventre qui se tend, les jambes ou les bras plus flasques, la respiration coupée, les idées bloquées, un manque de créativité, la procrastination ? Si vous ressentez un symptôme physique peu agréable, arrêtez tout et revenez aux techniques que je vais vous partager en partie en fin d’article, plus toutes les techniques que l’E-book contient.

Photo by Shane Rounce on Unsplash

6/ Les conséquences

Ici, j’ai envie de vous lister quelques conséquences que ce sentiment d’imposture et d’illégitimité peut avoir sur vous, aussi bien dans le domaine personnel que professionnel. Si vous vous reconnaissez, c’est doute que vous en êtes teinté : 

  • envie d’agir, mais ne pas le faire ;
  • procrastiner ; 
  • vous perdre sur internet à la recherche d’inspiration, mais vous faire happer par la comparaison ;
  • avoir des phrases « négatives » qui reviennent sans cesse : « je n’y arriverai pas ; d’autres feront mieux que moi ; je n’ai pas assez de diplômes pour faire cela ; les autres ou mes pairs vont me juger ; (et le pire pour moi) je ne serai jamais capable » ; etc.
  • rester dans sa zone de connu/confort ;
  • laisser de côté vos envies, voire vos rêves, par peur, etc.

Bref, vous revenez sur vos propres messages contraignants en boucle.

 

Que mettre en place pour réguler ce syndrome de l’imposteur ?

Alors, ici j’ai envie de dire qu’un sentiment d’imposture ne se dégage pas comme une vieille chaussette. Il est préférable de l’observer de venir le ramollir par des tips, comme ceux que je vais vous partager maintenant et dans l’E-book que vous pouvez télécharger gratuitement.

Tout d’abord, j’ai créé pour vous ce graphique pour vous schématiser le cercle vicieux de ce sentiment/syndrome de l’imposteur.

Tous droits réservés ©Ananda Life

Voici 5 astuces très simples à mettre en place pour ramollir ce sentiment d’imposture :

  1. En prendre conscience : je le dis souvent, c’est lorsque l’on prend conscience de ce qui se joue en nous que cela se présente moins à notre esprit et dans notre vie. Imprimer le graphique que je vous ai partagé. Dès que vous vous sentez être dans un des cercles. Dites-vous que c’est OK, et re-driver votre mental !
  • Attention, ce point est juste hyper important et facile à faire. Lister TOUTES vos réussites. Même celles qui ne sont pas en lien avec votre activité professionnelle. Que vous soyez entrepreneur ou dirigeant, tout ce que vous avez réussi peut vous permettre d’être créatif, vous donner des idées et surtout, dès que vous doutez relisez cette liste et vous aurez plus un sentiment de réussite que d’imposture ! Au passage, vous regonflez son estime de soi.
  • Un point un peu plus dirigé vers l’entreprenariat… Si vous avez travaillé votre pourquoi : reconnectez-vous à cela ! Et si vous ne l’avez pas travaillé… faites-le ! Vous gagnerez du temps et vous avancerez vraiment. N’hésitez pas à aller consulter ce module ou le coaching d’entreprenariat très accessibles et qui vous aidera à creuse votre pourquoi.
  • Écouter son cœur au lieu d’écouter son ventre. Oui, votre ventre se tend peut-être quand vous êtes dans ce syndrome de l’imposteur. Mais si vous revenez dans vos envies, votre joie, votre cœur en somme, ou le cœur de votre activité, et bien vous venez comme court-circuiter votre sentiment d’illégitimité.
  • Il n’existe pas de concurrence… que des comparaisons et de la peur. On a tous notre place, vous aussi. Si vous avez été promu, c’est sans aucun doute que vous le méritez. Si vous avez envie de lancer un business, c’est surement que votre idée est pertinente, et surtout que vous en avez envie ! Lorsque vous allez sur internet, par exemple, et que vous voyez que plusieurs personnes font la même chose que vous, ou qu’ils le font super bien (selon votre jugement) : et bien tant mieux ! Il est normal qu’un futur client cherche sur internet une solution semblable à la vôtre. S’ils voient plusieurs personnes qui parlent d’un thème qu’ils souhaitent travailler… et bien c’est plutôt rassurant. Ce possible futur client, ne se dira sans doute jamais que vous faites n’importe quoi. Il ne vous comparera peut-être même pas à un autre prestataire. Il vous choisira selon son feeling, ses envies, mais surtout pour vos spécificités. Pour vous, oui, oui. Donc ne vous comparez pas, cela va vous miner plus qu’autre chose.

Et vous, avez-vous déjà été confronté à ce syndrome de l’imposteur ? N’hésitez pas à me partager votre expérience sur le sujet.

J’espère que cet article en aura fait prendre un coup à votre sentiment d’imposture ! Je vous invite à télécharger le Work-Book qui vous permettra d’approfondir ces 5 points. Un process pas à pasconcret pour que vous puissiez ramollir ce sentiment d’imposture.

Je vous l’offre avec joie, car il s’agit d’un vrai sujet! 😊

– – – – – – – – – – – – 

Retrouvez d’autres bonus, informations et articles ici :

Pages Linkedin, Facebook, Instagram et Youtube 

https://www.linkedin.com/in/salihahioul/

https://www.facebook.com/anandalife

https://www.instagram.com/anandalife_consulting/

https://www.youtube.com/channel/UCIR1iGvTqF7k0rJJkelQ30Q

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ces articles pourraient vous plaire....